• Un petit bout de bonheur

    Un bébé chevreuil de six pouces de haut.

    Ce petit chevreuil ou faon est né par césarienne à l'hôpital pour animaux sauvages.  
    Sa mère avait été tuée par une auto.
    Petit Rupert est si petit qu'il peut se reposer dans la main d'un adulte.  
    Les vétérinaires ont essayé, mais en vain, de sauver la mère qui a succombé à ses blessures.

    Un petit bout de bonheur

    Un petit bout de bonheur

    Le petit orphelin pèse un peu plus d'une livre.  

    Il est maintenant dans un incubateur aux soins intensifs
    de Tiggywinkles Wildlife Hospital in Buckinghamshire.  
    Il vient d'ouvrir ses yeux récemment.
    On l'a sorti de la mère pour l'aider à respirer
    et on l'a placé dans un incubateur avec de l'oxygène.
    Il se nourrit en ce moment à l'aide d'un tube.

    Un petit bout de bonheur

    Emmailloté dans une couverte, Rupert repose dans l'incubateur.  

    Un petit bout de bonheur

    Rupert pose pour la caméra.

    Le personnel de l'hôpital espère une récupération
    complète pour Rupert.  

    Il a beaucoup de caractère et il veut vivre !

    Un petit bout de bonheur

    Il dort en toute confiance.

    BRAVO

    Un petit bout de bonheur

    Ps : fin de l' histoire :

    Pour satisfaire ma curiosité, j'ai fait un petit tour sur le net

    et malheureusement j'ai appris

    que cette histoire qui date un peu (2008) finit mal.

    Rupert a succombé une semaine après ces photos

    car sa maman ne l'ayant pas allaité,

    il aurait, d' après les vétérinaires, manqué

    des bactéries présentes dans le lait de la mère.

    Il aura vécu ce que vivent les roses.

     

    Un petit bout de bonheur

    Pin It

    2 commentaires
  • Le lionceau en danger

    Accroché au flanc d'une falaise verticale le petit lionceau hurle sa peur ou appelle à l'aide.

    Sa mère l'entend et arrive au bord du précipice avec trois autres lionnes et un mâle.

    Les femelles commencent à descendre vers le bas mais reviennent en arrière car impressionnées par le pic.

     Finalement un seul facteur qui détermine laquelle d'entre elles risque sa vie pour sauver le jeune :

     l'amour maternel.

    Quand je pense que le photographe était là, cela paraît incroyable !

    Merci à lui.

     
     


     

     

    Le lionceau en danger

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique